Loisirs

Mimez votre bébé, il va adorer

Mimer votre bébé, c’est reproduire exactement ses gestes et grimaces. Lorsqu’il sourit et rit, vous n’avez qu’à sourire et rire en retour. Pendant que vous êtes le reflet de ses actions, vous aurez toute l’attention du nourrisson au moins sur une courte durée.

Le jeu d’imitation à l’avantage de venir naturellement et aide les parents à s’amuser avec leurs petits enfants. Par ailleurs, de nombreuses recherches montrent que les bébés non seulement se rendent compte que les adultes les imitent, mais ils semblent aussi y prendre plaisir. 

Votre bébé est conscient du fait que vous essayez de l’imiter 

Il a été scientifiquement prouvé que mimer votre bébé pourrait vous aider à le calmer ou l’amuser dans la plupart des situations. Pour en arriver à cette conclusion, une chercheuse de l’université de Lund en Suède a rencontré des bébés de 6 mois chez eux et a joué avec eux de quatre manières différentes. 

Elle a soit imité tout ce que les bébés faisaient à la manière d’un miroir, soit les a imités comme un miroir inversé, soit a repris leurs actions tout en gardant un visage sans expression, soit en répondant par une action différente lorsque les bébés agissaient.

Les types d’attitudes que la chercheuse a choisis sont pareils aux réactions contingentes des parents face à leurs nourrissons. Ils réagissent à ce dont un enfant pourrait avoir besoin ou vouloir, mais ils n’imitent pas leurs actions.

Dans l’étude, les bébés ont regardé et sourient plus longtemps puis ont essayé d’approcher l’adulte plus souvent lorsque leurs actions se ressemblaient le plus. C’est ainsi que lorsque vous décidez de mimer votre bébé, il cherche à maintenir le contact avec vous.  

Après avoir fini ses recherches, la chercheuse de l’université de Lund, Gabriela-Alina Sauciuc, a mentionné dans un communiqué : « imiter les jeunes enfants semble donc être un moyen efficace de capter leur attention et de créer un lien avec eux. Les mères ont été assez surprises de voir leurs bébés s’adonner joyeusement à des jeux d’imitation avec un étranger, mais aussi impressionnées par le comportement des bébés. » Par ailleurs, les bébés ont également fait preuve d’un certain comportement de test pendant qu’ils jouaient avec la chercheuse.

Par exemple, si le bébé frappait la table une seule fois et que la chercheuse imitait cette action, alors le bébé frappait la table plusieurs fois, en observant attentivement la chercheuse pour voir si elle réagissait.

Dans les cas où le chercheur ne montrait aucune émotion en imitant le bébé, les bébés semblaient quand même reconnaître qu’ils étaient imités et ils réagissaient en testant le comportement du chercheur. Quand vous vous amusez à mimer votre bébé, ne soyez donc pas surpris de le voir essayer de provoquer chez vous des réactions.

Mme Sauciuc a également déclaré que : « C’était assez intéressant. Lorsque quelqu’un teste activement la personne qui l’imite, cela est généralement considéré comme une indication que l’individu imité est conscient qu’il y a une correspondance entre son propre comportement et celui de l’autre ». Les résultats ont été publiés dans la revue PLOS One.

L’imitation a un effet positif sur l’interaction du bébé avec les autres

Pour poursuivre les travaux de la chercheuse Saucicuc, d’autres chercheurs ont utilisé les informations de 16 bébés pour l’étude. Notons que douze autres bébés ont pris part à l’expérience, mais leurs informations ont été exclues parce qu’ils étaient agités.

En plus, il y avait soit un dysfonctionnement de l’équipement ou la séance était interrompue par leurs parents, leurs frères et sœurs ou le facteur. Evidemment, les expériences ne se sont pas déroulées comme quand vous vous amusez à mimer votre bébé personnellement.

Les nourrissons ont été testés chez eux, assis sur les genoux de leur mère. Le chercheur est entré, a souri au bébé, a établi un contact visuel et a appelé le bébé par son nom. Chacune des quatre phases de test a duré environ deux minutes et était interrompue si le bébé s’agitait pendant plus de 30 secondes.

Il a été constaté que la plupart des bébés ont pu se lever, se retirer de la situation et même tirer les cheveux du chercheur. C’était des moments très amusants et qui vous édifient aujourd’hui sur la manière de mimer votre bébé.

Notons que les expériences ont été menées en plusieurs étapes. Dans les phases de miroir et de miroir inversé, le chercheur a imité toutes les actions, les expressions faciales puis les bruits émis par le bébé.

Pour la troisième étape, le chercheur a simplement copié toutes les actions du corps du bébé. Dans la dernière étape par contre, le chercheur a répondu à chaque fois que le bébé agissait, mais n’a pas imité l’action du bébé. 

Ensuite, la chercheuse a alterné entre plusieurs actions, notamment faire signe de la main tout en disant l’équivalent néerlandais de « bonjour », ouvrir la bouche tout en faisant un bruit de claquement et taper sur son visage.

Les résultats obtenus ont permis aux chercheurs de démontrer que les bébés montraient des signes qu’ils se rendaient compte qu’ils étaient imités. En effet, les petits ont émis des signaux sociaux tels que le sourire et une attention accrue à l’adulte qui les testait. 

Ainsi, les scientifiques ont avancé l’hypothèse que l’imitation est essentielle pour que les bébés apprennent à agir avec les autres. Selon eux, le partage des actions est lié au partage des sentiments. Bien qu’il n’existe pas beaucoup de recherches pour étayer ces théories, vous pouvez continuer à mimer votre bébé sans craindre des troubles de comportement.

« En montrant que les bébés de 6 mois reconnaissent quand ils sont imités, et que l’imitation a un effet positif sur l’interaction, nous commençons à combler cette lacune », a déclaré Mme Sauciuc.

Cependant, « nous devons encore découvrir quand exactement l’imitation commence à avoir de tels effets, et quel rôle la reconnaissance de l’imitation joue réellement pour les bébés » à telle remarquée.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *