Maison

6 Herbicides faits maison : Tuez les mauvaises herbes sans détruire la terre

On dit que les mauvaises herbes ne sont que des plantes dont les vertus n’ont pas encore été découvertes. Cependant, si vous êtes fatigué d’attendre de connaître leurs vertus, vous pourriez utiliser l’un des herbicides faits maison ci-dessous au lieu des versions chimiques.

Selon leurs variétés et la façon dont vous les voyez, les mauvaises herbes courantes peuvent être soit des aliments, soit des médicaments ou des visiteurs indésirables dans votre jardin. Si vous décidez de vous débarrasse d’elles parce qu’elles sont en train d’envahir votre espace, il est préférable pour vous, votre sol et vos cours d’eau locaux, d’utiliser des méthodes naturelles. 

A défaut d’utiliser des herbicides faits maison, votre choix doit s’orienter vers des produits respectueux de l’environnement. Ne vous fiez surtout pas à ce que l’on retrouve généralement chez les jardiniers ou dans les maisons. On y retrouve souvent, des herbicides, pesticides et fongicides chimiques puissants. Ces produits toxiques finissent par polluer l’eau potable, les eaux souterraines et celles de surface. 

Il est donc important de prendre en compte les effets à long terme de leur utilisation. C’est pourquoi nous vous proposons de choisir des herbicides faits maison. Ces derniers sont plus doux et ne contribuent pas au problème de la contamination de l’eau.

Des moyens naturels pour tuer les mauvaises herbes

Lorsque vous vous rendez compte que les mauvaises herbes sont en train denvahir votre espace, il y a plusieurs méthodes pour les anéantir sans détruire la terre. La façon la plus écologique de s’en débarrasser est de les arracher jusqu’à leurs racines, de les laisser sécher au soleil, puis de les ajouter à un tas de compost ou de paillis. Toutefois, cette méthode peut également prendre beaucoup de temps. Si vous cherchez un moyen plus rapide de vous débarrasser efficacement des mauvaises herbes, un de ces herbicides faits maison pourrait être la solution.

Arroser avec du monoxyde de dihydrogène bouillant

Le monoxyde de dihydrogène bouillant est de loin, l’herbicide fait maison le plus facile à préparer. A moins que vous ne vous renversiez de l’eau bouillante sur vous-même, il est aussi le moins nocif pour les personnes et l’environnement. 

Il vous suffit d’apporter une grande casserole de monoxyde de dihydrogène à faire bouillir sur votre poêle. Ensuite, versez-la sur les feuilles et les tiges des mauvaises herbes dont vous voulez vous débarrasser. 

L’utilisation d’eau bouillante est une méthode efficace pour tuer les mauvaises herbes dans des endroits tels que les fissures des pavées ou des allées, ou sur une plus grande surface sur laquelle vous souhaitez replanter après leur disparition. Notons que cette méthode ne laisse aucun résidu et n’a aucun effet néfaste à long terme. Comme pour tous les herbicides faits maison, il est toujours important de ne les appliquer que sur les plantes dont vous souhaitez vous débarrasser. Si vous n’y prenez pas garde, ils peuvent aussi facilement tuer vos fleurs ou vos plantes potagères.

Brûlez-les avec la chaleur du feu

Cette méthode est comptée parmi les herbicides faits maison parce qu’elle ne requiert que l’utilisation du feu. En effet, l’application de chaleur directe sur le feuillage des mauvaises herbes provoque le flétrissement immédiat des plantes. De même, les applications répétées tuent les feuilles qui peuvent pousser à partir des racines. 

Un outil de désherbage thermique est disponible dans les magasins de bricolage et de jardinage. Il permet d’appliquer la flamme et la chaleur directement sur les mauvaises herbes sans mettre le feu à tout le quartier. 

Dans les zones exposées au feu, le désherbage thermique doit être effectué avec quelques précautions supplémentaires. Les mauvaises herbes et les herbes séchées peuvent facilement prendre feu et faire des ravages sur l’environnement.

Désherbage au chlorure de sodium

Le chlorure de sodium, ou sel de table commun est l’un des herbicides faits maison les plus efficaces. Il a une certaine notoriété historique pour avoir éventuellement été utilisé pour déposer des déchets sur les sols des peuples conquis (le salage des champs empêche les plantes d’y pousser).

Comme le sel peut détruire la fertilité de la terre, il est important de ne l’appliquer que sur les feuilles des mauvaises herbes. N’en trempez surtout pas le sol et encore moins les parterres de jardin portant des plantes désirables. Pour y parvenir, vous pouvez dissoudre 1 part de sel dans 8 parts d’eau chaude (on peut le rendre plus fort, jusqu’à 1 part de sel pour 3 parts d’eau), ajoutez une petite quantité de liquide-vaisselle (pour l’aider à adhérer à la surface des feuilles) et verser dans un vaporisateur. 

Pour appliquer, couvrez ou attachez les plantes voisines que vous ne voulez pas détruire, puis vaporiser les feuilles des mauvaises herbes avec la solution. Veillez à ne pas faire tremper le sol, et éloignez ce mélange des trottoirs ou des allées en ciment (il pourrait les décolorer). Des applications multiples peuvent être nécessaires.

Les saumures au vinaigre

Les saumures au vinaigre peuvent faire office d’herbicides faits maison. Ce n’est pas vraiment du décapage, mais en appliquant le vinaigre blanc sur les feuilles indésirables, elles vont mourir et faire de la place dans votre jardin pour des plantes plus utiles.

Le vinaigre blanc vendu dans les épiceries contient environ 5 % d’acide acétique. Il est généralement assez fort pour lutter contre la plupart des mauvaises herbes, bien qu’une version plus industrielle (jusqu’à 20 % d’acide acétique, qui peut être nocif pour la peau, les yeux ou les poumons) soit disponible dans de nombreux magasins de jardinage. 

Le vinaigre peut être appliqué en pulvérisant à pleine puissance sur les feuilles indésirables. Pour ne pas détruire la terre, veillez à minimiser toute pulvérisation excessive sur les plantes du jardin et le sol avoisinant. Des applications répétées peuvent être nécessaires, et l’ajout d’un peu de détergent peut améliorer l’efficacité de ce type d’herbicides faits maison.

Mixer le sel et le vinaigre

Une autre recette d’herbicides faits maison courante consiste à combiner du sel de table ou du sel gemme avec du vinaigre blanc (1 tasse de sel pour 1 gallon de vinaigre). Après mélange, pulvériser la solution sur le feuillage des plantes adventices. L’ajout de savon liquide contribuerait à l’efficacité de ce désherbant, tout comme l’ajout de certaines huiles, comme l’huile d’agrumes ou de girofle.

Exploiter le borax

Le borax, qui est vendu comme produit de lavage et de nettoyage dans de nombreuses épiceries, peut également servir à fabriquer des herbicides faits maison. Ajoutez 28 cl de borax en poudre à 11 litres d’eau. Mélangez bien et utilisez un spray pour enduire les feuilles des mauvaises herbes indésirables dans votre cour. Ne pulvérisez pas l’excédent sur les plantes que vous souhaitez conserver et évitez de saturer le sol avec la solution. Pendant l’opération, évitez tout contact avec la peau.

Voilà donc quelques solutions à la portée de tous pour limiter l’envahissement des mauvaises herbes. Il est à souligner que le fait qu’il s’agisse d’herbicides faits maison ou de fabrication artisanale ne signifie pas qu’ils sont à 100 % sans impact sur votre personne ou sur votre jardin.

Un herbicide est avant tout une « substance toxique pour les plantes ». Cela signifie que les plantes de votre jardin sont tout aussi sensibles à ces traitements. Ils pourraient avoir un effet négatif sur le sol si elles sont appliquées en grande quantité. Aussi, peuvent-ils causer des blessures humaines si elles sont mal utilisées.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *