Général

14 mythes sur le Coronavirus (COVID-19)

Dans un monde où l’information est rapidement diffusée, peu importe sa nature, il importe parfois d’apporter une clarification d’expert sur certains sujets. A ce propos, l’OMS a publié une liste de mythes sur le Coronavirus afin de dissiper tous les doutes à ce sujet.

Internet est peut-être une merveille, mais son impact sur la vitesse de diffusion des informations est l’une des choses les plus pesantes du système. Qu’il s’agisse de répéter des déclarations publiques erronées, de faire circuler des théories de conspiration farfelues ou de populariser des histoires d’épouses, il y a beaucoup de mensonges colportées comme des faits réels.

Même si cela à de l’influence sur les personnes concernées, les fausses informations sur le Net sont d’autant plus récurrent depuis la pandémie du coronavirus. C’est pour attirer l’attention des gens sur les bonnes informations que l’OMS a décidé de publier une liste de mythes sur le Coronavirus que nous relayons dans ce billet.

Mythe 1 : Le froid et la neige peuvent tuer le nouveau Coronavirus

L’un des plus grands mythes sur le Coronavirus est celui en rapport avec le froid. Selon l’OMS, il n’y a aucune raison de croire que le froid puisse tuer le Covid-19 ou d’autres maladies. La température corporelle normale reste généralement constante, quel que soit le temps. « Le moyen le plus efficace de se protéger contre le nouveau Coronavirus est de se nettoyer fréquemment les mains avec un produit de friction à base d’alcool ou de les laver à l’eau et au savon« , ajoutent-elle.

Mythe 2 : Prendre un bain chaud permet de prévenir le Covid-19

Prendre un bain chaud ne vous empêchera pas d’attraper le COVID-19. Comme par temps froid, la température normale du corps reste constante, quelle que soit la température de votre bain ou de votre douche. L’OMS ajoute qu’un bain extrêmement chaud peut en fait vous brûler. 

Mythe 3 : Le nouveau Coronavirus peut être transmis par des produits fabriqués en Chine ou dans tout pays signalant des cas de COVID-19

« Même si le nouveau Coronavirus peut rester sur des surfaces pendant quelques heures ou jusqu’à plusieurs jours (selon le type de surface), il est très peu probable que le virus persiste sur une surface après avoir été déplacé, voyagé et exposé à différentes conditions et températures« , note l’organisation. Ne croyez donc pas à ce mythe sur le Coronavirus, car peut importe le pays de fabrications, vous ne serez contaminé que si votre entourage l’est.

Mythe 4 : Le nouveau Coronavirus peut être transmis par les moustiques

Ce mythe sur le Coronavirus est l’un des plus absurdes. Il n’y a encore aucune information ou preuve suggérant que le nouveau Coronavirus peut être transmis par les moustiques. En tant que virus respiratoire, le nouveau Coronavirus se propage principalement par « les gouttelettes générées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, ou par des gouttelettes de salive ou des écoulements nasaux« .

Mythe 5 : Les sèche-mains sont efficaces pour tuer le nouveau Coronavirus

Les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le nouveau Coronavirus. Cela dit, vous devez vous laver et vous sécher les mains fréquemment. 

Mythe 6 : Les lampes de désinfection aux ultraviolets devraient être utilisées pour stériliser les mains

L’OMS le dit sans ambages : « Les lampes UV ne doivent pas être utilisées pour stériliser les mains ou d’autres parties de la peau, car les rayons UV peuvent provoquer des irritations cutanées. » 

Mythe 7 : Les scanners thermiques sont décisifs pour détecter le nouveau Coronavirus

Si les scanners thermiques peuvent détecter les personnes qui ont développé de la fièvre à cause d’une infection par le nouveau Coronavirus, ils ne détectent pas les personnes qui peuvent être infectées, mais qui n’ont pas encore de fièvre. Il faut entre deux et dix jours avant que les personnes infectées ne tombent malades et ne développent de la fièvre. Ne vous laissez pas avoir par ce mythe sur le Coronavirus

Mythe 8 : Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps tue le nouveau Coronavirus

Ne faites pas cela. Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps. Vous mettez plutôt en danger vos muqueuses. Par rapport à ce mythe sur le Coronavirus, l’OMS déclare : « Sachez que l’alcool et le chlore peuvent tous deux être utiles pour désinfecter les surfaces, mais ils doivent être utilisés selon des recommandations appropriées. »

Mythe 9 : Les vaccins contre la pneumonie peuvent vous protéger contre le Coronavirus

Les vaccins contre la pneumonie, comme le vaccin antipneumococcique et le vaccin contre Haemophilus influenza type B (Hib), n’offrent pas de protection contre le Covid-19. En effet, il s’agit de différents virus qui nécessitent des traitements différents. Le nouveau virus est tellement nouveau et virulent qu’il nécessite son propre vaccin. Les chercheurs y travaillent toujours.

Mythe 10 : Se rincer régulièrement le nez avec une solution saline peut aider à prévenir l’infection par le nouveau Coronavirus

Bien qu’il soit prouvé que le fait de se rincer régulièrement le nez avec du sérum physiologique peut aider les gens à se remettre plus rapidement d’un rhume, il n’a pas été démontré que le fait de se rincer régulièrement le nez permettait de prévenir les infections respiratoires. « Il n’y a pas de preuve que le fait de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline a protégé les gens contre l’infection par le nouveau Coronavirus« , déclare l’OMS. Nous pouvons donc affirmer qu’il s’agit bien d’un des nombreux mythes sur le Coronavirus

Mythe 11 : Manger de l’ail peut aider à prévenir l’infection au Coronavirus

L’ail est un super aliment qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes, mais « il n’y a aucune preuve, dans l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail a protégé les gens contre le nouveau Coronavirus« .

Mythe 12 : Le nouveau Coronavirus ne touche que les personnes âgées

Ce mythe sur le Coronavirus a dérouté bon nombre de personnes. En effet, le Covid-19 n’est pas une maladie pour une catégorie particulière. Des personnes de tous âges peuvent être infectées par le virus, mais les personnes âgées et les personnes souffrant de problèmes médicaux préexistants (tels que l’asthme, le diabète, les maladies cardiaques) semblent plus susceptibles de tomber gravement malades.

Cependant, les cas graves ne sont pas exclusivement constatés chez les personnes âgées. Comme on peut le voir dans ce clip d’actualité, un homme de 32 ans est par exemple très malade pourtant il n’avait aucune condition préexistante. 

Mythe 13 : Les antibiotiques sont efficaces pour prévenir et traiter le nouveau Coronavirus

Généralement, les antibiotiques permettent de tuer les bactéries. Cependant, que ce mythe sur le Covid-19 ne vous déroute pas. Le Coronavirus est certes un virus, mais tous les comprimés n’ont pas de l’effet sur les germes. Les antibiotiques ne doivent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement. Cela vous évitera des complications ou l’apparition d’autres maladies. Cependant, des antibiotiques peuvent être administrés à l’hôpital lorsqu’une co-infection bactérienne est possible.

Mythe 14 : Il existe des médicaments spécifiques pour prévenir ou traiter le nouveau Coronavirus

Pour l’instant, aucun médicament spécifique n’est recommandé pour prévenir ou traiter le nouveau Coronavirus. Cependant, l’OMS note que « les personnes infectées par le virus devraient recevoir des soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes, et celles qui sont gravement malades devraient recevoir des soins de soutien optimisés ». Oubliez tous ces mythes sur le Coronavirus, protégez-vous et n’oubliez pas de vous laver les mains.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *